Quels sont vos messages cachés ?

Posté le 28/07/2015 | 0 commentaire

Quels sont vos messages cachés ?

Chacun d’entre nous s’est construit autour de figures parentales qui nous ont transmis des drivers (messages cachés), lesquels nous sont propres et nous guident, surtout en période de stress. En effet, enfant, nous avons obéi aux directives de nos parents (ou de référents) dont l’objectif était de nous éduquer (donc un but positif). Ces directives deviennent des messages contraignants (négatifs) dès lors qu’ils sous-entendent un jugement critique ou un chantage affectif :
« Tu peux mieux faire ! » ; « Fais plaisir à maman !» ; « Donne-toi un peu de mal ! » ; « Arrête-de pleurnicher !» ; « Dépêche-toi ! »…

Il existe 5 types de messages contraignants :
– « Fais plaisir ! » : volonté de faire plaisir, correspond à un comportement de « gentil ».
– « Sois fort ! » : volonté d’être dur avec soi-même, correspond à un comportement de « champion ».
– « Fais des efforts ! » : volonté de lutter, de s’atteler à la tâche, de faire preuve de ténacité.
– « Sois parfait ! » : volonté d’être minutieux à travers un comportement de « bon élève ».
– « Dépêche-toi ! » : volonté d’en faire un maximum, de mener plusieurs tâches de front, quitte à n’en terminer aucune.
Les identifier requiert de bien se connaître et de faire un travail sur soi car ils font partie intégrante de notre fonctionnement et nous poussent à agir comme de façon stéréotypée. Ecouter ces messages nous apporte un certain bénéfice psychologique car ils nous confortent dans notre conduite et nos décisions. Plus nous sommes attentifs à nos messages, plus nous nous sentons en accord avec nous-mêmes, renforçant ainsi notre interdépendance.
A noter, qu’aucun de ces drivers n’est négatif en soi, sauf lorsqu’il nous fait perdre le contact avec la réalité. Ainsi, ces petites voix qui nous aident à décider, qui guident nos réactions, qui modèlent notre comportement avec plus ou moins d’intensité, peuvent se définir simplement :
Les « Fais plaisir ! » se sentent responsables du bien-être des autres. Ont peur de blesser ou de décevoir et donc, ne savent pas dire non ; ils préfèrent ne rien dire pour éviter les conflits. Ce qui explique qu’ils sont vite d’accord ! Ont besoin d’être aimés et reconnus, attachent beaucoup d’importance à obtenir l’approbation de l’autre. Ils détournent le regard avant de répondre, hochent la tête et demandent si ce qu’ils font est satisfaisant. Plaire aux autres est essentiel pour eux ! Ils ont un grand besoin d’amour.
Les « Sois fort ! » retiennent leurs sentiments et semblent stoïques. Rares sont les changements de voix et les signes d’intérêt. Ils ont été éduqués, dès leur plus jeune âge, pour être forts car les sentiments sont considérés comme une faiblesse. Ils pensent qu’ils doivent se débrouiller seuls et peuvent se montrer intolérants envers autrui. Généralement, ils sont très résistants à la pression.
Les « Fais des efforts ! » invitent les autres à peiner avec eux. Ne répondent pas directement aux questions qu’ils répètent, marquent des temps d’arrêt et clament : « C’est difficile pour moi », « Je ne sais pas » même si ce n’est pas le cas. Plus ils font des efforts, plus ils « s’enfoncent ». Ils pensent que toute réussite facile n’a pas de valeur et ont du mal à s’autoriser le plaisir. Généralement, ce sont des personnes patientes et persévérantes.
Les « Sois parfait ! » luttent pour la perfection et attendent des autres qu’ils soient parfaits aussi ! Ils utilisent un langage complexe, disent plus qu’il ne leur est demandé et se garantissent de tous les côtés. Fournissent beaucoup d’explications pour être exactement et correctement compris. Sont perfectionnistes, insatisfaits et s’arrêtent aux détails. Ils craignent la critique et ont besoin de contrôler pour ne pas faire d’erreur. Ce sont des travailleurs organisés qui aiment que les choses soient nettes et carrées pour avancer dans la vie.
Les « Dépêche-toi ! » sont impatients et ne prennent pas le temps. Ils préfèrent la rapidité à la qualité et se mettent beaucoup de pression (et la font subir aux autres !). Ils invitent à aller plus vite, à parler brièvement allant même jusqu’à interrompre leur interlocuteur pour le presser d’abréger. Regardent souvent leur montre et pianotent avec impatience. Ce sont des personnes qui sont capables d’honorer des délais très courts et de réagir rapidement.

Vous l’aurez compris, ces drivers deviennent contraignants lorsqu’ils pèsent sur notre vie. Il existe diverses façons pour les « apprivoiser », pour faire en sorte de vivre au mieux avec… Et vous ? Vous vous êtes reconnu(e) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *