Tous les articles

Leçon de confiance en soi

Posté le 20/10/2015 | 1 commentaire

Leçon de confiance en soi

« Un professeur tend un billet de 20 € et demande à ses élèves :  Qui aimerait avoir ce billet ?  Les mains se lèvent… Il chiffonne alors le billet et s’adressant à l’assemblée : Vous le voulez toujours ? Les mains se lèvent encore. Il jette le billet froissé par terre, saute dessus à pieds joints et dit : Vous le voulez toujours ?  Et de nouveau, les étudiants lèvent leurs mains… Il leur dit alors : Jeunes gens, vous venez d’apprendre une leçon ! Peu importe ce que je fais avec ce billet, vous le voulez toujours car sa valeur n’a pas changée : il vaut toujours 20€. Plusieurs fois dans votre vie, vous serez froissés, rejetés par les gens et les évènements. Vous aurez l’impression que vous ne valez plus rien, mais votre valeur n’aura pas changée aux yeux des personnes qui vous aiment vraiment. Même les jours où nous sommes moins à notre meilleur, notre valeur reste la même … » Faire confiance aux autres est quelquefois moins problématique que de se faire confiance soi-même. En effet, l’estime de soi est souvent fragile et le regard sur soi très critique : Je ne ressemble à rien!  Je n’y arriverai jamais!  J’ai encore tout loupé!  Je ne suis bon(ne) à rien!… A ces « vérités » que l’on s’inflige s’ajoutent : Déjà quand j’étais petit(e), c’était comme ça, alors…    Ma mère m’a toujours dit que….  A l’école, on me surnommait… L’adulte que nous sommes s’est construit au fil des ans en observant, écoutant, imitant les figures parentales, les personnes qui comptaient pour lui ; aussi, les remarques qui ont pu être reçues dans l’enfance ont leur importance, tout comme le regard de l’autre sur l’enfant que l’on était. Mais, parfois, certaines phrases peuvent être mal interprétées par l’enfant car les « filtres » de ce dernier ne sont pas ceux d’un adulte, ce qui peut installer des croyances qui sont inexactes: « Je ne suis pas capable de réussir car mon père m’a dit que j’étais maladroit »  « Je ne suis pas belle car maman ne me le dit pas » « Je ne suis pas intéressant car quand je parle mes camarades de classe se moquent (alors que certains ont ri car ils ont été épatés de la prestation orale et ont trouvé cela très drôle) »… Manquer de confiance en soi, c’est laisser ses peurs enfantines prendre les commandes. Se raisonner en se rappelant que nous avons de la valeur, que des personnes nous apprécient pour ce que nous sommes et tels que nous sommes n’est pas forcément simple et évident. Alors, peut-être qu’avoir constamment sur soi un billet de 20€ tout froissé pourrait  permettre de ramener l’adulte qui est en nous, lui rappelant ainsi que la valeur de chacun ne s’altère pas en fonction des circonstances et des...

Lire la suite

Les intelligences multiples

Posté le 22/09/2015 | 0 commentaire

Les intelligences multiples

Tous les enfants sont intelligents ! Simplement, il faut savoir quelle est l’intelligence  développée par votre enfant afin de l’aider dans ses apprentissages scolaires. Selon la forme d’intelligence qui le caractérise, il y a des aspects à privilégier (des méthodes adaptées) pour lui  faciliter la vie (et donc la vôtre!). L’intelligence Logico-Mathématique Logique, analyse, observation, résolution de problèmes… C’est l’intelligence des personnes douées en calculs et qui analysent en permanences les causes et les conséquences des phénomènes autour d’elles. Elles aiment catégoriser, ordonner, faire des puzzles, casse-tête, jeux de stratégie et de déduction. Pour faciliter l’apprentissage : la leçon doit être présentée de façon ordonnée et logique. Créer des liens, hiérarchiser les idées. Les logico-mathématique sont sensibles aux énigmes et aux données chiffrées; ils retiennent facilement les graphiques, tableaux et listes. Faire des jeux impliquant le calcul et la logique.     L’intelligence Linguistique Ces enfants peuvent être bons en lecture et en écriture, être brillants lors de débats, de discussions ou d’exposés oraux, aimer apprendre les langues étrangères, s’intéresser à l’origine des mots… Ils sont à l’aise à l’oral, à l’écrit, ils aiment raconter des histoires ou relater des faits, toujours en utilisant un vocabulaire très riche et élaboré. Ils n’hésitent pas à vous reprendre si vous n’employez pas le bon mot car ils sont sensibles à l’importance des mots ! Pour faciliter l’apprentissage : lire, écrire la leçon ou l’écouter par un bon orateur. Ils mémorisent très bien les jeux de mots aussi. Faire inventer une histoire autour de la notion à apprendre, l’enrichir en lisant des ouvrages traitant de la thématique abordée. L’intelligence Spatiale Des personnes qui ont une facilité à se représenter des images mentales précises (dessinateurs, pilotes, architectes…). Elles aiment reproduire leurs idées sous une forme visuelle, ont un bon sens de l’orientation et un sens aigu de l’observation. Pour faciliter l’apprentissage : faire visualiser, avoir recours à des supports visuels ou audio-visuels, utiliser des dessins, symboles graphiques. Faire des maquettes, des jeux de construction. Ils sont doués pour comprendre les concepts liés aux volumes, 3D.    L’intelligence Kinesthésique/Corporelle C’est l’intelligence des personnes qui aiment apprendre au travers des sensations physiques : l’expression corporelle (danse, mime, comédie) , la manipulation (toucher et expérimenter les objets), habileté manuelle et dextérité fine (mécanicien, ébéniste, coiffeur, chirurgien…), exercices physiques et sports. Ces élèves ont une bonne coordination et utilisent le langage corporel, ils ont des difficultés à rester assis! Pour faciliter l’apprentissage: apprendre en marchant, mettre en scène et « jouer » la leçon de façon théâtrale, faire preuve d’imagination en utilisant le corps comme support aux notions étudiées! L’intelligence Intra Personnelle C’est l’intelligence des personnes qui aiment apprendre, s’améliorer et qui savent se remettre en question en faisant preuve d’auto-critique. Elles aiment avoir du temps pour penser et réfléchir, se fixer un but et se donner les moyens de l’atteindre. Pour faciliter l’apprentissage : laisser du temps pour traiter et intégrer la leçon en cours d’apprentissage. Favoriser un endroit où l’enfant est isolé et au calme. Instaurer un système où il peut mesurer son évolution  car il a besoin de constater qu’il progresse (cela évitera qu’il se décourage!). L’intelligence Naturaliste Lorsque l’on est capable de différencier les êtres vivants , d’identifier les formes et les structures dans la nature, de se montrer sensible aux caractéristiques du monde environnant (sa beauté, son utilité, la nécessité de la protéger). ces personnes aiment observer la nature et ont un rapport privilégié avec elle. Elles sont conscientes de l’écologie, des écosystèmes… Pour faciliter l’apprentissage : classer le contenu à apprendre, mettre en lien avec le monde naturel et faire des analogies. Tenir un...

Lire la suite

Quels sont vos messages cachés ?

Posté le 28/07/2015 | 0 commentaire

Quels sont vos messages cachés ?

Chacun d’entre nous s’est construit autour de figures parentales qui nous ont transmis des drivers (messages cachés), lesquels nous sont propres et nous guident, surtout en période de stress. En effet, enfant, nous avons obéi aux directives de nos parents (ou de référents) dont l’objectif était de nous éduquer (donc un but positif). Ces directives deviennent des messages contraignants (négatifs) dès lors qu’ils sous-entendent un jugement critique ou un chantage affectif : « Tu peux mieux faire ! » ; « Fais plaisir à maman !» ; « Donne-toi un peu de mal ! » ; « Arrête-de pleurnicher !» ; « Dépêche-toi ! »… Il existe 5 types de messages contraignants : – « Fais plaisir ! » : volonté de faire plaisir, correspond à un comportement de « gentil ». – « Sois fort ! » : volonté d’être dur avec soi-même, correspond à un comportement de « champion ». – « Fais des efforts ! » : volonté de lutter, de s’atteler à la tâche, de faire preuve de ténacité. – « Sois parfait ! » : volonté d’être minutieux à travers un comportement de « bon élève ». – « Dépêche-toi ! » : volonté d’en faire un maximum, de mener plusieurs tâches de front, quitte à n’en terminer aucune. Les identifier requiert de bien se connaître et de faire un travail sur soi car ils font partie intégrante de notre fonctionnement et nous poussent à agir comme de façon stéréotypée. Ecouter ces messages nous apporte un certain bénéfice psychologique car ils nous confortent dans notre conduite et nos décisions. Plus nous sommes attentifs à nos messages, plus nous nous sentons en accord avec nous-mêmes, renforçant ainsi notre interdépendance. A noter, qu’aucun de ces drivers n’est négatif en soi, sauf lorsqu’il nous fait perdre le contact avec la réalité. Ainsi, ces petites voix qui nous aident à décider, qui guident nos réactions, qui modèlent notre comportement avec plus ou moins d’intensité, peuvent se définir simplement : Les « Fais plaisir ! » se sentent responsables du bien-être des autres. Ont peur de blesser ou de décevoir et donc, ne savent pas dire non ; ils préfèrent ne rien dire pour éviter les conflits. Ce qui explique qu’ils sont vite d’accord ! Ont besoin d’être aimés et reconnus, attachent beaucoup d’importance à obtenir l’approbation de l’autre. Ils détournent le regard avant de répondre, hochent la tête et demandent si ce qu’ils font est satisfaisant. Plaire aux autres est essentiel pour eux ! Ils ont un grand besoin d’amour. Les « Sois fort ! » retiennent leurs sentiments et semblent stoïques. Rares sont les changements de voix et les signes d’intérêt. Ils ont été éduqués, dès leur plus jeune âge, pour être forts car les sentiments sont considérés comme une faiblesse. Ils pensent qu’ils doivent se débrouiller seuls et peuvent se montrer intolérants envers autrui. Généralement, ils sont très résistants à la pression. Les « Fais des efforts ! » invitent les autres à peiner avec eux. Ne répondent pas directement aux questions qu’ils répètent, marquent des temps d’arrêt et clament : « C’est difficile pour moi », « Je ne sais pas » même si ce n’est pas le cas. Plus ils font des efforts, plus ils « s’enfoncent ». Ils pensent que toute réussite facile n’a pas de valeur et ont du mal à s’autoriser le plaisir. Généralement, ce sont des personnes patientes et persévérantes. Les « Sois parfait ! » luttent pour la perfection et attendent des autres qu’ils soient parfaits aussi ! Ils utilisent un langage complexe, disent plus qu’il ne leur est...

Lire la suite

Parution Saint-Dizier Mag

Posté le 24/07/2015 | 0 commentaire

Parution Saint-Dizier Mag

Apprendre à vivre l’ici et le maintenant Depuis début avril, une nouvelle activité d’entreprise s’est installée dans les locaux de l’Espace Créateurs d’Entreprises de Saint-Dizier : « Joséphine Maillot-Cordaro, accompagnement et relation d’aide, coach de vie ».    Le coaching ou l’accompagnement est un processus d’aide auprès des personnes de tous âges qui rencontrent un mal-être ou des difficultés dans leur vie personnelle, familiale ou professionnelle.  Il consiste en un travail basé exclusivement sur l’instant présent et vise à ce que les individus trouvent les ressources nécessaires à leur bien-être. Cette méthode de psychothérapie, aussi appelée analyse transactionnelle, a pour objectif de permettre une prise de conscience ainsi qu’une meilleure compréhension de « ce qui se joue ici et maintenant ». Directrice de l’établissement secondaire l’Assomption Saint-Dizier pendant plusieurs années,  Joséphine Maillot-Cordaro a entrepris une belle reconversion et entame aujourd’hui sa 3e année de formation à l’École d’Analyse Transactionnelle de Paris en vue d’obtenir, à l’issue des 5 ans de formation, le Certificat de Psycho Praticien. La création de son entreprise est l’aboutissement d’un projet auquel elle aspire depuis longtemps. Son expérience de chef d’établissement a été un terrain de pratique très riche qui lui a permis d’affirmer sa sensibilité et son envie d’aider les autres. Ecoute et confiance    En ce qui concerne  les démarches et le déroulement des séances, la première rencontre est souvent consacrée à l’écoute «  Les personnes ont besoin de s’exprimer », explique-t-elle. Elle permet d’établir une estimation des besoins et aboutit à la création d’un contrat de séance entre le coach et le client. Si les séances durent en moyenne une heure, leur nombre et leur fréquence dépendent des besoins et des problématiques de chacun.  Mais demander et accepter une aide extérieure n’est pas toujours facile et ce type d’accompagnement n’est bénéfique que si la démarche est « volontaire et personnelle », souligne-t-elle, tout en reconnaissant la difficulté de l’initiative. « Mon rôle est de guider les individus en les aidant à prioriser leurs problèmes et de leur donner des clefs pour qu’ils se sentent mieux. Ensuite, les personnes sont libres d’en faire ce qu’elles veulent.  Je n’ai ni à juger, ni à influencer.», explique Joséphine Maillot-Cordaro. Si le respect du secret professionnel et de la déontologie de son métier sont par ailleurs deux valeurs qui lui tiennent particulièrement à cœur,  elle insiste également sur la confiance qui doit être instaurée dans cette relation, puisqu’il s’agit de « faire alliance  » avec...

Lire la suite

C’est la rentrée ! Quelles sont vos priorités ?

Posté le 23/07/2015 | 0 commentaire

C’est la rentrée ! Quelles sont vos priorités ?

Un jour, un vieux professeur de l’École Nationale d’Administration Publique fut engagé pour donner une formation sur la planification efficace de son temps à un groupe d’une quinzaine de dirigeants de grosses compagnies internationales. Ce cours constituait l’un des 5 ateliers de leur journée de formation. Le vieux prof n’avait donc qu’une heure pour “faire passer sa matière”. Debout, devant ce groupe d’élite, qui était prêt à noter tout ce que l’expert allait lui enseigner, le vieux prof les regarda un par un, lentement, puis leur dit : “Nous allons réaliser une expérience.” De dessous la table qui le séparait de ses élèves, le vieux prof sortit un immense pot de verre de plus de 4 litres qu’il posa délicatement en face de lui. Ensuite, il sortit environ une douzaine de cailloux à peu près aussi gros que des balles de tennis et les plaça délicatement, un par un, dans le grand pot. Lorsque le pot fut rempli jusqu’au bord et qu’il fut impossible d’y ajouter un caillou de plus, il leva lentement les yeux vers ses élèves et leur demanda : “Est-ce que ce pot est plein ?” Tous répondirent en choeur : “Oui”. Il attendit quelques secondes et ajouta : “Vraiment ?” Alors, il se pencha de nouveau et sortit de sous la table un récipient rempli de gravier. Avec minutie, il versa ce gravier sur les gros cailloux puis brassa légèrement le pot. Les morceaux de gravier s’infiltrèrent entre les cailloux…jusqu’au fond du pot. Le vieux prof leva à nouveau les yeux vers son auditoire et réitéra sa question : “Est-ce que ce pot est plein ?” Cette fois, ses brillants élèves commençaient à comprendre son manège. L’un d’eux répondit : “Probablement pas !”.“Bien !” répondit le vieux prof. Il se pencha de nouveau et cette fois, sortit de sous la table un sac de sable. Avec attention, il versa le sable dans le pot. Le sable alla remplir les espaces entre les gros cailloux et le gravier. Encore une fois, il redemanda : “Est-ce que ce pot est plein ?” Cette fois, sans hésiter et en choeur, les brillants élèves répondirent : “Non !”“Bien !”, répondit le vieux prof. Et comme s’y attendaient ses prestigieux élèves, il prit le pichet d’eau qui était sur la table et remplit le pot jusqu’à ras bord. Le vieux prof leva alors les yeux vers son groupe demanda : “Quelle grande vérité nous démontre cette expérience ?” Pas fou, le plus audacieux des élèves, songeant au sujet de ce cours, répondit : “Cela démontre que même lorsque l’on croit que notre agenda est complètement rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter plus de rendez-vous, plus de choses à faire.” “Non” répondit le vieux prof. “Ce n’est pas cela. La grande vérité que nous démontre cette expérience est la suivante : “Si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entrer tous, ensuite.” Il y eut un profond silence, chacun prenant conscience de l’évidence de ces propos. Le vieux prof leur dit alors : “Quels sont les gros cailloux dans votre vie ? Votre santé ? Votre famille ? Vos amis ? Réaliser vos rêves ? Faire ce que vous aimez ? Apprendre ? Défendre une cause ? Prendre le temps… Ou…tout autre chose ? Ce qu’il faut retenir, c’est l’importance de mettre ses GROS CAILLOUX en premier dans sa vie, sinon on risque de ne pas réussir… sa vie. Si on donne priorité aux peccadilles, le gravier, le sable, on remplira sa vie de peccadilles et...

Lire la suite

Le célibat ? Plus pour moi !

Posté le 23/07/2015 | 0 commentaire

Le célibat ? Plus pour moi !

Être célibataire peut être un choix de vie mais, lorsque ce n’est pas le cas et que l’on voudrait changer de « statut », un peu d’aide est parfois bienvenue ! C’est ce que je vous propose au travers d’ateliers durant lesquels, je vous accompagnerai à réfléchir sur votre situation de célibataire. Je vous amènerai à analyser votre fonctionnement, les éventuels « freins » à vivre pleinement une belle histoire, à comprendre ce que vous devez changer (ce qui ne veut pas dire ne plus être soi !)… Je ne vous propose pas de recette miracle pour rencontrer l’âme sœur car je ne suis pas une agence matrimoniale !!! Je souhaite vous aider à identifier votre scénario de vie, lequel permet d’expliquer nombre de comportements. Je vous propose de vous donner les moyens de sortir d’une situation qui vous pèse peut-être, de (re)prendre votre avenir en mains en faisant face et en décidant d’AGIR ! Chaque groupe est constitué de 5 à 10 personnes qui se seront inscrites préalablement par le biais du formulaire ci-joint. La durée d’un atelier est de 3h, à des dates et horaires différents pour pouvoir satisfaire chacun. Le travail en atelier est strictement couvert par la plus grande discrétion et se déroule en respectant la problématique de chaque participant. Tarif forfait atelier 3h/personne : 50€ (à régler en début de séance).     Téléchargez l’affiche !   Inscription atelier célibat Nom*Prénom*Date de naissance* Email Téléphone*Vous avez une ou plusieurs question(s)...

Lire la suite